« Ce que je perçois dans l’art de Mathieu comme un appel ou un signal, c’est cette voix de l’énergie. Mathieu essaie, brisant toutes les coquilles, brisant toutes les scléroses, bousculant les théories, de jeter dans un espace vierge qu’il crée, le flux de l’énergie, une énergie vitale. C'est par là que l'art de Mathieu me paraît un de ces signes de notre temps auxquels il faut, dans l’art, prêter attention parce qu’ils nous annoncent le futur. » — René Huyghe